Nous sommes tous différents, et cela se vérifie en course à pied, où l'équipement d'un coureur ne sera pas adapté à un autre coureur. Parmi nos différences, je voudrais vous parler des différents types de foulées . Petite pause culture running qui vous sera très utile, surtout au moment de choisir vos chaussures de running! 

Vous l'avez observé, tous les coureurs ont une démarche, un déhanché lorsqu'ils courrent.  Les appuis du pieds, la facon de le positionner sont différents. Il existe 3 types de foulées reconnues pour l'ensemble des coureurs :

type-de-foulee

- la foulée universelle :
c'est la foulée qui correspond à la plupart des coureurs ( 1 coureur sur 2) . L'appui principal (qui nous fait tenir en équilibre) s'effectue au milieu du pied, et le contact avec le sol se fait avec l'extérieur du talon. . La plupart des chaussures de course à pied sont adaptées à ce type de foulée. En retournant vos chaussures habituelles (running ou non) vous observerez l'usure au centre de la semelle. 
Coureur de longues épreuves types semi marathon et marathon, prenez garde! La foulée universelle a tendance à se tourner vers une foulée pronatrice aprés quelques heures d'appui, et suite à la fatigue. Lors du choix de vos chaussures, orientez vous vers un modèle " foulée universelle avec controle de promation" et n'oubliez pas de prendre une demi taille supérieure car sur épreuve longue le pied va s'allonger et gonfler (un repère: on appuie au bout de la chaussure au niveau du gros orteil, et on appuie une phalange de pouce . L'orteil ne doit pas toucher le bout de la chaussure même si on se sent trés à l'aise)

la foulée pronatrice : 

C'est le deuxième type de foulée, rencontrée chez 45% des coureurs environs. L'appui principal du pied se fait à l'intérieur du pied. Attention, cette foulée révèle chez vous une tendance à la tendinite et aux problèmes de genoux. Prenez le temps d'essayer les modèles correspondant à votre pronation, et à vous sentir bien dans celle ci. Il en va de l'affaissement de votre voute plantaire...  L'usure de vos chaussures se situe sur l'extérieur du talon et sur les bords internes de la chaussure. 

- la foulée supinatrice.
C'est le dernier type de foulée observée.,qui concerne 10% des coureurs au monde!  Il s'agit d'une déviation du pied vers l'extérieur (pied droit tend à droite, pied gauche tend à gauche).  La foulée est donc déviée vers l'extérieur du pied . Rien de grave, c'est tout à fait naturel. Vous observerez l'usure de vos chaussures sur leurs cotés extérieurs si vous avez ce type de foulée. Il existe de nombreux modèles spécialisés , pas plus onéreux que le modèle universel, et qui vous aideront à ne pas vous blesser grace à une technologie intégrée à la chaussure qui corrige cette déviance de l'appui. 

 En cas de doute sur votre type de foulée, n'hésitez pas à vous rendre en magasin avec vos anciennes chaussures, les conseillers sont formés pour vous orienter vers le modèle qui vous conviendra. 

Petits conseils pour le choix de vos runnings : se renseigner sur les types d'amortis (certaines marques sont plus adaptées aux coureurs lourds, d'autres viseront les coureurs cherchant la performances, d'autres seront des chaussures adaptées aux séances longues). Les chaussures de running sont des petits bijoux techniques , gavés de technologies vous assurant un confort, une stabilité, une accroche par rapport au terrain de course, un amorti, et une relance du pied et même un textile spécifique (respirant pour les runnings classiques, imperméables pour le trail...) . Elles seront plus ou moins légères selon votre niveau ou votre ambition de course (si vous êtes recordman du 10 kilométres, une chaussure légére avec une relance du pied prononcée sera parfaite!).
 Il ne faut pas la choisir ses chaussures à la légère et c'est trés important de les essayer, de marcher, de sauter avec, avant de les acheter. C'est comme les pneus de votre voiture, mais ici il s'agit de votre corps, de votre squelette et du soin qu'il mérite pour vous tenir droit toute votre vie ! Des chaussures de tennis sont adaptées aux appuis spécifiques à ce sport. Les chaussures de baskets ou de handball seront davantage montantes afin de mieux maintenir la cheville lors des déplacements latéraux trés nombreux. Les chaussures de running seront elles spécifiques pour recevoir des chocs avec le bitume et limiter les conséquences sur toutes vos articulations, pour éviter de vous tordre la cheville.... elles sont en quelque sorte l'airbag de vos articulations. Pensez y fort et faites vous conseiller!!