sac de runneuz

Que serait une femme sans son sac? Que serait une runneuse sans tout son attirail le jour J ?

Aujourd'hui je vous propose un post pour bien faire votre sac en vue d'une compétition de course à pied, et je dédie cet article à une amie qui se reconnaitra pour son sens légendaire de l'anticipation. Prends en de la graine, imprimes cet article, tapisses tes murs avec s'il le faut !

Donc pour préparer son sac ,  

- on commence par préparer sa tenue que l'on enfilera avant de partir . Toujours composée d'un haut technique (manche longues ou non selon la saison), d'un bas adapté, de sous vetements de sport (anti frottements et à fort maintien ) et chaussettes de running (qui maintient bien le pied et qui est renforcé si besoin sur les orteils) . Bien sur, on utilise les chaussures avec lesquelles on s'est entrainé (jamais de chaussures neuves le jour d'une épreuve) . Enfin, on n'oublie pas une petite veste qu'on laissera dans le sac !! 

- on prend un grand sac, de couleur vive ou repérable, et facile à transporter (avec une bandoullière c'est parfait). Pourquoi de couleur vive? Parce que cela aide les organisateurs à le retrouver selon vos instructions, lorsque vous le laissez en consigne. Assez large , pour pouvoir y mettre tout son bazar . On pense à mettre une étiquette avec son nom , ça aide! 

- on prépare son dossard, ou le pack: piéce d'identité / certificat médical de non contre indication à la pratique de la course à pied en compétition datant de moins d'un an et/ou le mail de confirmation de paiement de la course (si la réservation est faite sur internet)

- si le temps est instable, autant prévoir de quoi se couvrir de l'eau et du froid. Selon le besoin, on met un kway dans son sac (ou sur soi) et on prévoit un haut de rechange chaud pour l'aprés.
Si la pluie s'arrete pendant la course, on pourra nouer les manches du kway à la taille. Petite astuce pratique : on peut aussi prévoir un sac poubelle (troué pour laisser passer la tete) pour se protéger de la pluie pendant la course, le plastique vous fera transpirer, mais l'eau ne vous détrempera pas. En plus plié, le sac tient dans une poche et c'est bien pratique . J'admets, ça nous fait un look "Dame Ginette" pas très sexy , mais encore une fois, soit on court soit on drague! Et si malgré tout vous trouvez un homme en étant vêtue de la sorte, c'est que celui ci c'est vraiment l'homme de votre vie :) Trêve de plaisanterie!

- On prépare 6 épingles à nourrice. De quoi dépanner les amis qui n'y pensent pas. On peut aussi choisir d'investir quelques euros (5€ environ) dans une ceinture porte dossard (que l'on réutilisera et qui ne fera pas de trous sur nos tee shirt) 

- une petite bouteille d'eau. Car c'est trés important de bien s'hydrater avant, et pendant la course. La boisson d'attente de la marque Overstims est intéressante si vous avez tendance a stresser avant le départ d'une course ! En vente dans toutes les bonnes boutiques! (et chez Intersport)

- un paquet de mouchoirs. C'est toujours utile, surtout en cas d'envie pressante avant le départ... je ne vous ferai pas le dessin.  C'est aussi pratique si vous prévoyez, comme moi, de pleurer une rivière ("cry me river oh oh.." ) , par exemple, à l'arrivée de votre premier marathon ou semi-marathon !

- il existe des petites ceintures pour emporter téléphone, clés, 1 ou 2 mouchoirs , un pansement large, quelques euros (ou sa carte bancaire) et une barre de céréales ou un gel . Pour les compétitions type semi marathon et plus, il existe des ceintures portes gel. Perso, j'utilise une ceinture porte bidon kalenji qui se porte a la taille. Mieux vaut avoir couru avec avant car il faut s'y habituer. Elle dispose d'une petite poche pour ranger l'essentiel , et on court les mains libres! 

- son brassard porte smartphone ... si vous êtes adeptes! :)  ou votre montre fétiche ! 

- sa lampe frontale, si la course se déroule de nuit. On vérifie les piles avant de partir et on évite de courir avec un matériel que l'on a pas testé avant.

- on pense à l'aprés course et on met dans son sac, une tenue chaude (manches longues et jambes longues) pour l'aprés course. Une petite serviette, de quoi se laver si des douches sont disponibles, un peu de déodorant pour le bien être de votre entourage , quelques lingettes, et une brosse à cheveux pour se rafraichir rapidement.

- on pense à ses bobos : de la creme anti frottement ( voir le post sur la crème Nok ) ou vaseline, un rouleau de pansement anti ampoules. L'idéal est de toujours avoir dans son sac une petite valisette de secours, avec un desinfectant au cas où. Je mets également dans mon sac une bombe cryogène (marque aptonia est trés bien), pour appliquer sur les zones douloureuses. Un autre produit pour soulager les muscles capricieux est le Tiger Balm , mais pensez à bien vous laver les mains ensuite. J'ai toujours une bande de strapping aptonia dans mon sac en cas de petite entorse ou de besoin de maintien, mais attention, il faut savoir la placer correctement !

- enfin , un sac textile (type de celui que l'on a en cadeau à la fin d'une course) afin d'y mettre le linge sale, et les chaussures si on souhaite les changer. 

Voila, j'espere que ce post vous fera un souci de moins, il suffit de suivre la liste! Vous êtes au top, bonne course !! 

Petit résumé sponsorisé Kalenji de ce qu'il vous faut impérativement (oui j'adore Kalenji , on ne perd pas ses bonnes habitudes d'ex conseillère running! )

sacetiquettes de sacporte dossardchaussettesactoilebarrecerealesCaptureceinturecold spraypremier secour