Je connaissais déjà l’Urban Trail grâce à celui d’Arras qui s’était déroulé en mars. Le concept est génial pour se mettre à la course à pied : on chausse ses baskets et c’est parti dans la joie et la bonne humeur pour une course mêlant course urbaine et trail dans les rues et monuments emblématiques de la ville. 10 kilomètres au total, sans chronomètre aux trousses. Parfait pour les débutants et ceux qui cherchent avant tout à s’amuser en courant.

urbantrail_0

En tant que Valenciennoise, c’était impossible de rater cette édition, en plein week end des Journées du Patrimoine. Et il y a beaucoup à voir, à savoir et à découvrir sur cette ville longtemps dénigrée, qui connaît aujourd’hui un souffle de renouveau. L’Athènes du Nord la nomme t’on en référence à ses innombrables et célèbres artistes… et croyez moi, même en connaissant la ville sur le bout des doigts j’ai encore découvert de nouveaux endroits! Voici la revue.

Le retrait des dossards avait lieu dans le coeur commercial de la ville, le centre place d’Armes. C’est ici que contre le certificat médical on nous remettait rapidement dossard, tee shirt souvenir , et une lampe frontale. 

Le départ avait lieu sur la belle place principale de la ville, la Place d’Armes, au pied du Beffroi de Valenciennes. Au départ pour m'accompagner "Maman Warrior" et "Wonder Seb". La dream Team.

21768418_814143758746750_3752056816219629872_n

22008464_814143825413410_3285474094079924409_n

22007666_814143855413407_125185732029979286_n

Plusieurs vagues de départ étaient programmées 19h , 19h10 , 19h15 . Même si la première vague a eu du mal à se chauffer et faire démarrer l’ambiance de fête, la vague numéro 2 à rattrapé son retard… Merci d’ailleurs au coach qui nous a fait un sexy training et qui à littéralement mis le feu à la foule ! 

22046465_814144212080038_8649672050195984179_n

crédit photo: Album facebook de Maxime Delobel

“Il ne faut pas seulement le regarder mesdames, vous devez faire comme lui”!

C’était survolté, tout pour être dans d’excellentes conditions de départ !

Nous sommes partis de la place d’Armes, et rapidement nous avons pris le chemin du quartier Saint Géry, un quartier rempli d’anciennes demeures, de la vieille pierre…  après une première boucle nous contournons la bibliothèque et entrons dans la cour du Conservatoire de musique. Nous prenons la direction de la sous préfecture , nous passons dans l’entrée et dans le jardin. Il y a de la musique tous les 500m, c'est très agréable. Le parcours nous porte ensuite vers une zone de vestiges,  l'Ecluse des repenties et le Parc de la Citadelle (Vauban encore) , pas très populaire car assez excentrée, mais que la course a su mettre en valeur . Les organisateurs y avaient lâché un cracheur de feu et dans ce décor, ca en jetait !

Puis le côté trail a enfin commencé. Il fallait de là remonter sur le pont (Villard) sur lequel attendait une file d’automobilistes un peu agacés…  puis le pont traversé il fallait en redescendre,  sur l’autre rive, puis ensuite remonter la "digue" à la corde. Un bon entraînement en vue de la course des terrils.

37114273832_b968399164_c

 Crédit photo: https://joggingclublicquois.fr album urban trail de Valenciennes

Nous continuons pour atteindre le Lycée de l’Escaut et son architecture navale, puis longer encore le canal jusqu’à arriver sur le port de plaisance où nous faisons la boucle. Nous continuons, repassons un énième pont, la gare… continuons la course qui nous emmène dans les jeux pour enfants… du Mc Donalds. Plutôt original, et la grande gamine que je suis n’a pas pu résister …

21766679_814143958746730_1364582688889358501_n

 Nous nous dirigeons ensuite vers un quartier assez fréquenté de Valenciennes, le pole universitaire des Tertiales, et aprés quelques étages nous atteignons la porte de la Bibliothèque Universitaire! J’étais ravie d’y revenir, j’y ai plein de bons souvenirs d’étudiante! Puis nous redescendons les marches, et empruntons une ruelle sombre qui nous donne accès à un monument emblématique de Valenciennes, longtemps méconnu .. l'Hôtel ou hôpital du Hainaut. Un bâtiment datant du XVIIIème siècle, dont la construction fut ordonnée par Louis XV afin d’y recueillir tous les déshérités du secteur. Un bâtiment grandiose, de l’architecte Pierre Contant d'Ivry, a qui l'on doit également l’église de La Madeleine à Paris, ou de la cathédrale d’Arras . Ce bâtiment, c’est un château à l’intérieur de la ville, il est actuellement en cours de réhabilitation et accueillera un palace 4 étoiles en 2018 ainsi que de nombreux lieux de vie. Chargé d’histoire, nous y entrons par la cour arrière , ou un groupe de rock nous enjoue au son des guitares. Les lumières du jardin et la nuit donnent une atmosphère particulière à cette visite sportive.

22045873_814143982080061_2236288879240888535_n

21762572_1915449675385642_3697297146421095335_o

crédit photo: Album facebook de Maxime Delobel

Nous entrons dans le bâtiment, dans le hall principal et en ressortons presque aussitôt . Nous traversons quelques rues et sans nous en rendre compte nous voilà revenus dans la caserne militaire Damien ! Je dis revenus , car tous les Valenciennois y sont passés un jour , pour la journée JAPD ou autre…. Assez austère, la traversée du bâtiment est juste parfaite pour nous faire chauffer les quadriceps avec ses innombrables escaliers… au sortir, dans la cour de la caserne un orchestre militaire nous joue la sérénade … et leurs notes nous portent dans l’agence d’un partenaire de la course, la mutuelle APREVA, qui pour l’occasion à mis des ballons roses partout! 

21767979_814144032080056_5465315425687153294_n

" Garde à vous! "

Le parcours nous porte ensuite vers le musée de la Ville, qui malheureusement n’est pas ouvert pour la traversée… mais au vue des magnifiques oeuvres qui y sont exposées, il est aisé d’en comprendre les motivations.  Nous passons derrière le musée, sur l’endroit où se déroule le marché de la ville, et passons les quelques ruines et les pavés de la place. Un obstacle est installé et nous devons passer sous le filet. C’est interminable ce truc!  Nous contournons le kiosque ou une chanteuse entonne quelques mélodies et encourage les coureurs entre 2 prestations.

21992984_814213975406395_81194364524337271_o

(promis, j'arrete les poses de mannequin potiche au prochain article)

Enfin, les derniers kilomètres approchent...et nous partons vers le parc de la Rhonelle , un parc assez connu des runners de la ville… il est ce soir éclairé par des petites lanternes et nous empruntons les sentiers perdus...et notamment des escaliers aux marches difformes . Le temps est enfin venu de regagner le centre ville par la Rue Abel de Pujol , qui est la rue la plus ancienne de la ville (il y a encore de nombreux vestiges médiévaux dans cette rue). Nous arrivons derrière l’église Notre Dame du Saint Cordon, un bel édifice, auréolé d’une jolie légende, mais qui tombe désespérément en ruines… les odeurs des restaurants nous mettent en appétit dans la rue… et nous entrons dans l’un des établissements , le Bar à Lire, que nous traversons. Un grand merci à ses sympathiques propriétaires de nous laisser traverser ce tout petit établissement, très chaleureux.

22046487_814144065413386_8782920761198420822_n

Le dernier kilomètre nous fait entrer par le côté du centre commercial Place d’Armes, que nous traversons par son artère principale de façon à ressortir directement sur la place d’Armes... le lieu du départ! Nous y croisons le photographe Cyril et c'est parti pour une petite pause en moon walk, juste pour le fun. 

21766623_814144108746715_7242939824162841875_n

Crédit photo: album Flickr US Valenciennes Athlétisme de Cyril 

Nous sortons du centre commercial et arrivons devant le fameux, l’unique ,le "toujours-là" des belles courses, je parle du car podium La voix du Nord. Nous nous arrêtons. Perplexes sommes nous arrivés?? Il n’y a rien qui indique l’arrivée pourtant et d'autres coureurs comme nous semblent s’interroger! 
“Par ici” nous crie un bénévole en nous montrant l’entrée d'un bus, que nous devons en fait traverser. Ah les joies de l'Urban Trail ! Encore des marches à monter , on a mal! Nous en ressortons et passons dans un bar , le Boston Company . Et là , j'ai la joie d'y trouver mes copains venus nous encourager!

Nous sommes aussi passés dans la mairie, mais ma mémoire ne me permet pas de vous dire à quel moment. Un photographe a juste eu le temps d'immortaliser la guingette qui y était installée où Wonder Seb m'a fait danser! 

21740566_10214327569811419_3117404675519526966_n

crédit photo: Antoine Lukaszewski sur facebook

Juste le temps de faire la boucle par le bar, et nous reprenons le chemin de l’arrivée officielle, belle et bien située devant le car podium! Et là c’est bien fini ! Il ne reste plus qu'à attendre maman Warrior qui termine peu aprés nous. A l’arrivée c’est la fête, le ravitaillement bien garni nous offre de quoi nous nourrir, tant en salé qu’en sucré . Un jeton est remis à chaque participant afin de profiter d’une boisson dans l’un des bars partenaires situé sur la place.

22007316_814143658746760_488941974030502514_n

Wonder Seb et Marie BigBoobs à l'arrivée

 

En résumé, une redécouverte nocturne de la belle Valenciennes à la tombée de la nuit qui met en exergue toute sa richesse historique et culturelle. La musique était présente sur l’intégralité du parcours et les valenciennois étaient en mode festif et chaleureux ce soir là! Une magnifique soirée, et un beau concept de course, que j’espère renouveler avec les prochaines éditions qui se dérouleront à Beauvais et à Compiègne !