10 avril 2017

Marathonienne!!

Ca y est! Enfin! Aprés 4h55 sous un grand soleil.. j'ai enfin passé LA ligne d'arrivée qui me fait tant rêver! 
Le tapis était vert, mais dans ma tête il était rouge ! Les flash sont devenus des paillettes projetés par des canons  !! Nous étions nombreux à franchir la ligne au même moment mais dans ma tête c'est comme si j'arrivais comme le vainqueur! 
Une explosion de joie au passage sur le tapis, j'ai hurlé de bonheur !
Le rêve est désormais une réalité!

Screenshot 2017-04-10 at 22

La médaille est magnifique ! Vous ne pouvez imaginer à quel point je suis fière ! 

Je vous raconte mon expérience de la course, ma gestion , mes difficultés dès demain sur le blog ! 

Posté par Kilometre à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 avril 2017

D-Day ! Ready to go

Visière vissée sur la tête, ceinture de gels ok, boisson d'attente ok... une dernière accolade et c'est parti. L'émotion est à son comble! A toute à l'heure!!

Posté par Kilometre à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2017

J-3 ... quelques statistiques

Une prépa marathon c'est  :

bilan

Posté par Kilometre à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2017

J-4 la pression monte!

J-4... L'agitation est à son maximum... je vis marathon, je ne parle que marathon (par pitié ne m'invitez pas à diner, je suspecterai un "diner de con" :) ) ,  je gave mon entourage avec ça, je me reveille la premiere pensée est pour ce foutu marathon...

Mon sac est prêt, je n'ai qu'une hâte c'est de savoir comment gèrer cela dimanche!! :)

 

kokook

A J-4 on soigne particulièrement son alimentation et ses apports en énergie , et surtout son Hydratation, surtout quand la météo annonce un 23°c pour dimanche aprés midi ! Je commence à boire le fameux malto de la marque Overstims ... 

Cette boisson est une sorte de recharge glycémique  pour les muscles et le foie. Il faut la consommer (2l par jour) dans les 3 jours précédant l'épreuve longue. Le malto permet de maintenir de bonne réserves glycémiques pendant l'effort... Elle permet presque de maintenir une alimentation normale dans les jours précédents. 

De mon coté c'est vive les Panzani quand même ... oui j'adore ça ! Mais le plus important reste l'hydratation, qui est  primordiale . C'est environ 2l d'eau en continue par jour en plus des quantités de thé et café . 

Dernier élément clé : le repos ! J'essaye de conserver un minimum de 8h par nuit dans le noir total. Encore une fois , l'agitation de l'approche de l'événement me perturbe, je traine à m'endormir . Je redoute vraiment la nuit de samedi à dimanche à Paris! Wait & see! 

Petit message avant de terminer: n'oubliez pas de liker la page facebook ! Il y aura des suprises bientot!!! ;) 

Posté par Kilometre à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2017

Do You Know Marathon??

Un peu de légéreté dans ce monde de brut! 

Je vous présente un marathonien , il mesure 10cm, il est orange, son alimentation est essentiellement constituée de carottes et c'est une star à la maison ! Je vous présente Marathon, et il m'accompagnera dimanche !

C'est en réalité un totem , un grigri , appellez le comme vous voudrez ! 

C'est un marathonien expérimenté il a accompagné ma mère sur son premier marathon en 2001  ! Et il sera là pour les moments difficile dimanche!

Oui je suis une grande enfant!!! :) 

 

Posté par Kilometre à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 avril 2017

Atelier réparation avec la colle seam grip

Je vous parlais il y a quelques jours de la poisse monumentale qui me tombe dessus a quelques jours du départ ... mes chaussures d'entrainement, achetées il y a 3 mois qui se craquent à l'orteil. Depuis forcement j'ai les pieds dans un sale état aprés chaque sortie. Et une trouille monumentale que ces trous s'agrandissent, ou que je me blesse pendant le marathon. 

IMG_20170331_195331

J'ai donc consulté mon cher ami google, qui m'a vite orienté vers une colle. La colle Seam Grip. A la base c'est une colle textile, destinée à réparer les toiles de tentes . Elle est vendue dans certaines grandes surface, et belle aubaine, chez Decathlon ! Le mode d'emploi est très simple. Il faut d'abord appliquer un sparadrap ou un morceau de collant sous le trou afin d'essayer de rapprocher les 2 cotés du textile craqué. Personellement j'ai fait 2-3 points de couture avec un fil de pêche transparent . Puis appliquer en coucle généreuse la colle , en dépassant de 6 millimétres les bords . Il faut ensuite bien laisser sécher entre 12h et 24h selon l'humidité de la pièce. 

J'ai profité de l'occasion pour en appliquer sur les cotés des baskets qui ont tendance a s'user avec le frottement... 

Et aprés 2 séances... le résultat est très satisfaisant. J'ai couru à vive allure dimanche, et le trou ne s'est pas reformé, tout est resté en place. La Seam Grip est une colle qui reste assez extensible et robuste, elle est vraiment idéale pour réparer les petits bobos de nos chaussures de courses!!  Petit bémol... aprés le rafistolage on garde une marque du passage de la colle brillant et plus foncé sur les zones d'application... mais mieux vaut cela que la paire à la poubelle! :)

Voici donc l'atelier rafistolage de chaussures de running .

IMG_20170331_200547

IMG_20170331_195437

IMG_20170331_200139  IMG_20170331_200134

 

02 avril 2017

Revue : les foulées valenciennoises 2017!

S'il est bien une course que j'affectionne particulièrement ce sont les foulées Valenciennoises... une belle façon de cloturer en beauté le plan d'entrainement marathon. Dernière séance, dérnière sortie avant le jour J , dimanche prochain. 

Voici le débrief des foulées valenciennoises 2017, qui restera un trés beau souvenir de ma vie de runneuz :  

IMG_20170401_201940

On nous promettait un parcours encore plus roulant pour cette nouvelle édition ! Quelle surprise! Quelle organisation! Quelle ambiance! Quel beau parcours!  Je ne manque pas de mélioratifs pour décrire la matinée! L'organisation était vraiment parfaite et pour cela un grand bravo aux organisateurs et bénévoles qui ont contribué à ce bel événement! 

Pour commencer il faut souligner que les organisateurs ont effectué une belle communication autour de l'événement et cela à grandement facilité le déroulé de la matinée!

Parlons du  retrait des dossards qui se déroulait pendant 2 jours sur la place principale. Le dossard nous y était remis contre une convocation recue quelques jours avant par mail. On y recevait le dossard, le tee shirt de l'événement, un bracelet de cadence (avec le temps par kilométre pour atteindre son objectif), ainsi qu'un bracelet comme dans les festivals a porter pour pouvoir accéder aux sas de départ dans le cadre du plan vigipirate !

IMG_20170402_174058

Le départ.... un peu éloigné du centre ville, mais c'est pour la bonne cause... de cette manière, il est impossible d'arriver à froid sur la ligne de départ et c'est tant mieux !  Le départ se fait le long du stade du Hainaut (très beau stade !) dans un couloir grillagé. Plusieurs entrées sont possibles selon l'objectif de départ : c'est une excellente idée pour éviter les bousculades du départ et les cadences trop élevées ou trop lentes. Là chacun va à son rythme ! 

IMG_20170402_093929

(le départ, sas 55 min, votre humble narratrice va bientôt s'élancer )

Ciel bleu, musique pour mettre en ambiance, trois, deux un... le coup de pistolet est donné à 9h45 , et trés rapidement la foule s'étale . Le premier kilométre est très rapide, aprés 500m voici la première petite cote , peut être la plus difficile du parcours... puis une belle descente  très douce jusqu'au 3eme kilométre ou là... on remonte un peu. Arrivé au 4eme... une nouvelle belle descente qui se termine sur un faux plat (rue du Quesnoy).. c'est la dernière difficulté du parcours et nous arrivons au 5eme kilométre! Jusque là je tiens très bien ma course d'ailleurs !
Nous traversons un des boulevard de la ville, puis retour en centre ville ou la fête bat son plein : musique, pompom girl, personnages déguisés , fanfare .. bref tout pour voler !!  On passe la place d'Armes (la place principale au coeur de la ville) à 5,700 Kilométres ... haha au moment où je passe, je croise l'arrivée du 1er ( en 28 minutes.. bravo! ) 

 On poursuit vers l'avenue Clémenceau (l'avenue qui mène à la gare), puis on se dirige vers le lycée Wallon, le quartier festif de la gare puis le canal des Tertiales. A l'entrée du canal nous en sommes à 7kilométre 300... aprés une boucle sur le premier pont, le 8eme kilométre arrive, puis , pour reprendre les termes de l'animateur du car podium , "c'est un toboggan de 2 kilométres" jusqu'à l'arrivée. En effet, rue de Lille , place d'Armes... 

Et je vois 53 minutes 01 au scratch! Quoi??? Il doit y avoir un beug là!!  Et non en fait, le temps réel est de 52 min 17 ! C'est à dire que je viens d'exploser mon record personnel sur un 10 kilométres ! 

17522690_725142970980163_3745102783245359549_n

(votre humble narratrice en plein effort au départ et à l'arrivée!

Merci aux photographes Christophe Semail et A Lukaszewski )

17523654_725142984313495_595104836820844156_n

Je n'ai pas encore parlé des ravitaillements disposés avant le 5eme et le 8eme kilométre un peu légers mais point trop n'en faut. A l'arrivée , c'est le bonheur, choco à gogo , fontaines, boissons energetiques, barres de céréales, ambiance de dingue! On se marche un peu dessus pour sortir de la zone sécurisée . 

En Bref une course géniallissime qui s'améliore d'année en année!! D'ailleurs, au cas où je vous aurai donné envie de chausser vos runnings pour la prochaine édition, voici la vidéo du parcours, très bien faite (encore une fois bravo la communication autour de cet événement!) 

 Record donc, mais non sans peine :  ce matin j'ai testé une nouvelle fois le Gatosport de la marque Overstims afin d'être bien sûre de l'utiliser le jour du marahton. Sauf que cette fois, j'aurais du en déjeuner plus (j'en ai pris un quart comme indiqué par la marque ). J'ai eu plusieurs étourdissements à partir du 5eme et surtout sur les 2 derniers kilométres, je sentais vraiment qu'il me manquait du sucre et je m'en suis voulue de ne pas avoir embarqué un gel Energix (Overstims également) . Je n'avais jamais ressenti une hypoglycémie pareille et avec la chaleur (il faisait 15°c) c'est devenu compliqué en fin de course. Belle leçon à une semaine du marathon !
Deuxième chose, bien dommage: j'ai malheuresement été dérangée pendant ma course par une personne sans gène qui m'a donné un coup dans l'omoplate au 7eme ( Vive l'option "bouche trou , je t'ignore complétement mais si je me fais larguer par mon groupe je me souviendrai de toi " , c'est vraiment une chose qui me met en rogne ) ... merci pour le coup et le pincement dans l'épaule que j'ai trainé jusqu'à l'arrivée. C'est vraiment pas malin... Outre le petit bobo qui est passé aprés quelques étirements , cela m'a bien énervée et se mettre en colère, ça bouffe beaucoup, beaucoup, beaucoup d'énergie. J'étais deja sur la réserve...bref belle illustration qui prouve que le running c'est aussi un combat contre soi même , contre ses sentiments , contre notre corps, et que même aprés des années de pratique on a toujours quelquechose à améliorer! 

Heuresement, belle performance,  j'ai retrouvé mes amis et ma famille à l'arrivée et on a beau dire , il n'y a rien de tel pour se requinquer !! 

En bref, très belle matinée, je suis fière de moi tout en sachant que j'aurais pu faire encore mieux , mais c'est deja tellement inespéré de passer sous la barre des 53minutes que je ne peux qu'être fière de ce record! C'est trés encourageant pour la suite... (et quelle suite, le marathon de Paris!)  Et cela me fait d'autant plus plaisir de battre aujourd'hui mon record personnel sur 10 kilométres que les foulées Valenciennoises est une course à laquelle je suis abonnée depuis mon enfance , ces photos de moi et ma (p'tite) soeur datent de 2000 ! 

IMG_20170402_163113 IMG_20170402_163129

Clap de fin de la préparation au marathon !

Je vous en parle dans l'article suivant...

Screenshot_2017-04-02-18-12-34Screenshot_2017-04-02-18-13-27

Et maintenant , jusqu'à dimanche prochain c'est gaignage en début de semaine, et repos repos repos repos jusqu'à la ligne de départ des Champs Elysées ! :) 

Posté par Kilometre à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2017

Point à -J10 .

Ce soir nous sommes à 9 jours du départ… c’est difficile ! Je ne peux plus attendre! Je tourne comme une lionne en cage attendant d’être libérée. Rien ne me fait peur, je suis prete a tout!

Je ne fais pas partie des coureurs anxieux. J’ai suivi à la lettre un plan d’entrainement qui m’a mise en confiance, qui m’a permis de perdre du poids, et de mieux courir. J’ai testé mon équipement textile, les chaussures aussi (je vous en parle plus tard), j’ai testé les produits qui m’accompagneront, on a retrouvé Marathon (je vous le présente ce week end) … Bref, j’ai la niaque à l’idée d’arriver sur la ligne de départ. Je veux savoir, je veux vivre l’effort, je veux en baver , je veux y arriver et c’est long d’attendre !! Vraiment, j’ai l’impression que je vais repasser le bac, j’ai révisé et j’attends que le couperet tombe!

D’autant plus que les entraînements pour le marathon c’est presque une histoire ancienne. Dimanche je cours un petit 10 km (les foulées valenciennoises) , et puis c’est fini pour la préparation . Non sans émotions, non sans nostalgie … je ne peux m’empecher de repenser à  l’essouflement des premieres foulées avec ces kilos en trop, des longues sorties dans la campagne gelée à -9°c , des sorties sous la pluie , des séances le soir aprés le travail dans le noir le long de la route avec la lampe frontale des dimanches aprés midi passés ko dans le canapé à reposer mes pauvres jambes…

Il est vrai que plus on s’approche du mur, plus il nous parait grand. Je ne pense même pas à la facon de le passer. J’irai, tranquillement, intelligemment, en profitant de chaque moment dans Paris.

Aujourd’hui, ce sont les broutilles qui m’ennuient et rendent les derniers jours terriblement longs … pour commencer la liste, j’ai fait une belle baisse de tension en début de semaine (est ce lié a un soudain contrecoup de l’entrainement, à une alimentation trop stricte (c’est vrai que j’ai modifié mon comportement)... bref je suis restée 2 jours dans un état léthargique , incapable de rester debout concentrée 5 minutes. Manger et dormir. J’avais besoin de me régénérer. Tout semble rentrer dans l’ordre petit à petit, à moi de mettre les ola .

Autre broutille… mes chaussures qui se craquent…

Asics… LA marque référence que je connais et que j’utilise depuis toujours … ASICS MERDE ! A 15 jours de la plus belle course de ma vie… Mes ASICS qui me larguent…

Bon , il semble que ce soit un problème récurrent pour la marque, pas adapté aux orteils de certains coureurs… cela dit j’attendais un peu plus de robustesse pour une chaussure semi trail. Pas de renfort au niveau du gros orteil , c’est dommage, d’autant que d’autre marques, comme Kalenji, pensent à ajouter une petite languette de renfort à cet endroit exactement (et même pour des runnings normales). Alors je ne suis pas déformée du gros orteil, je ne laisse pas pousser outrageusement mes ongles non plus… c’est juste une position du pied lors de ma foulée. Et bien quelle déception! A 15 jours du départ, c’est moche car il est définitivement trop tard pour s’adapter à de nouvelles chaussures. Elles ont exactement 584 kilométres au compteur.

Mais chaque problème ayant sa solution… j’ai de quoi rafistoler cela, et je vous en parlerai ce week end également…

Posté par Kilometre à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cultivez vous!

Post détente aujourd'hui... un petit retour en enfance avec Fred et Jamy qui vous expliquent TOUT du marathon de Paris!! :) 



Posté par Kilometre à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]